• Dans l'ombre de ses murs (Sonnet à Kyrielle)

    Dans l’ombre de ses murs (Sonnet à Kyrielle)

     

     La nuit en retenue honore un long silence

     Dominant la frayeur de chaque lendemain

     Des nurses dans l’ Ehpad en grande vigilance

     Pour que la mort s’éloigne en leur tenant la main.

     

     Entre ses murs suintants ils tentent l’impossible,

     Face à cette hécatombe un effort surhumain

     Aux sanglots de leur âme une force invisible

     Pour que la mort s’éloigne en leur tenant la main.

     

     Ils donnent de leur temps au cœur de la souffrance,

     Tel un soupçon de paix ce bienfait d’espérance

     Pour que la mort s’éloigne en leur tenant la main.

     

     Leur solitude est lourde, ils tentent de comprendre

     Ils sont donc généreux et prêts à tout entendre

     Pour que la mort s’éloigne en leur tenant la main.

     

                    Béatrice Montagnac

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Avril à 15:13

    que dire d'autres que MERCI pour ces mots Béa ............

    Merci mille mercis pour eux.........

      • Mercredi 8 Avril à 15:50

        Merci Ghislaine c'est déjà beaucoup merci infiniment

        Douce après midi bisous

        Béa

    2
    Dimanche 19 Avril à 09:23
    véronique henry

    merci béatrice pour ton cri émouvant d' altruisme face aux anciens , je t 'embrasse

      • Dimanche 19 Avril à 09:36

        Merci Véro cela me touche beaucoup je t'embrasse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :